En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

 hd FR

  facebook icon 02    twitter-logo-1

bouton-paypal

Sénégal : soumission d'un rapport sur le droit à l'éducation aux Nations unies par notre partenaire le SIDH

Dakar - Paris, le 6 septembre 2019 

A notre initiative et avec notre soutien technique, la Société Internationale pour les Droits de l’Homme - SENEGAL (SIDH) a transmis ce jour un rapport alternatif au Comité des droits économiques, sociaux et culturels sur la mise en oeuvre du droit à l'éducation dans le pays.  La mise en oeuvre de ce droit garanti par le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels sera en effet examinée par ce Comité les 7 et 8 octobre 2019 à Genève.

Cette note présente les progrès réalisés par le pays en la matière ainsi que les obstacles entravant l'accès à une éducation de qualité pour tous. 
 

Au Sénégal, en dépit de la loi sur l’obligation scolaire qui impose une scolarité obligatoire de dix ans pour tout enfant de 6 à 16 ans, une part non-négligeable d’enfants de ce groupe d’âge n’est pas à l’école. Les résultats de l’enquête nationale sur les enfants hors du système éducatif ont révélé qu’en 2016 [1], 37,2 % des enfants âgés de 6 à 16 ans était hors du système éducatif. Ces résultats soulignent l’acuité du problème de la non-scolarisation qui positionne la question de l’accès comme le principal défi pour l’atteinte de la scolarisation universelle au Sénégal.

Notre partenaire s’inquiète également de l’éducation des enfants des rues, dont le nombre est élevé au Sénégal, aussi bien dans la capitale  que dans certaines des régions intérieures. Ce phénomène a atteint un niveau préoccupant ces dernières années malgré les mesures visant la prise en charge et le retrait des enfants de la rue. 

[1]Étude nationale sur les enfants et les jeunes hors du système éducatif au Sénégal USAID 2017